COMPAGNIE

Déployer une multiplicité de langages,
Distordre la réalité avec humour, tendresse et cruauté,
Raconter les antagonismes qui traversent notre société et notre condition humaine,
Décloisonner les imaginaires et les genres pour convoquer le trouble et la jubilation.

Origines de la compagnie

La compagnie It’s Tý Time est née sous l’impulsion de deux artistes :

Alexandra-Shiva Mélis, diplômée de l’École Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette et membre du laboratoire de la la Maison du Conte de Chevilly-la-rue. Et Béatrice Ramos, ancienne élève de l’école Charles Dullin, comédienne spécialisée dans l’accompagnement de jeunes en difficultés à travers l’art dramatique.
Après une dizaine d’années d’expériences auprès de nombreuses compagnies, elles décident d’associer leurs sensibilités, leur créativité, leur enthousiasme et la singularité de leurs parcours dans une démarche de réflexion commune.
C’est l’univers de la marionnette qu’elles décident d’explorer, éprouver et bousculer, de l’objet au matériau en passant par tout ce qui peut solliciter leur appétit créatif.
Elles trouvent là un formidable véhicule à leur fantaisie, qui permet de déployer une multiplicité de langages, et de distordre la réalité avec humour, tendresse et cruauté.
Mues par le désir de confronter ces langages plastiques au texte et au jeu d’acteur, elles aspirent à créer des propositions originales traversées par des thématiques contemporaines pour toucher et rencontrer un public éclectique.
En fédérant ces deux artistes, spécialisées dans le théâtre visuel, la marionnette et les arts du récits, la compagnie It’s Tý Time s’est donné pour objectif la promotion et le développement d’œuvres et d’artistes transdisciplinaires.

Théâtre visuel et marionnettes

Le marionnettiste, contrairement à l’acteur, peut dépasser la matérialité de son corps pour devenir un objet… une feuille de papier froissée… ou un minuscule personnage…
Ces changements de dimension, les transpositions poétiques et oniriques qu’elles déclenchent, sont un merveilleux moyen pour que le spectateur développe sa propre expérience imaginative. A la croisée de plusieurs disciplines, la marionnette permet une invention et un renouvellement permanent de nouveaux langages scéniques, une sensation d’aventure dans des contrées inconnues, ou le paysage se construit au fil du voyage.
Dans nos existences influencées par les cloisonnements sociaux, économiques, identitaires, elle bouleverse nos perceptions de l’étrange et de l’étranger. Elle nous invite à quitter le normal, le normé, pour aller vers l’inconnu, le trouble, le fantasque et la liberté d’être au monde. Simplement. Dédouané de toute pression de conformité.
Elle déploie des langages métaphoriques, des mondes parallèles, poétiques et plastiques, qui nous permettent de quitter le réel pour envisager d’autres possibles, pour secouer nos à-priori, nos références, et nous permettre de ré-interroger et de ré-inventer notre propre réalité.

Les arts du récit

Le rapport à la langue et aux récits ont précédé dans le parcours d’Alexandra-Shiva Mélis son entrée à l’École Supérieure des Arts de la Marionnette.
Afin de poursuivre l’approfondissement de cette pratique, elle renoue en 2014 avec la Maison du Conte de Chevilly-la-rue. Elle s’implique dans des “labos“ d’exploration des différents processus d’écritures à partir du matériau narratif traditionnel et contemporain.
La pratique de cette parole de conteur est un véritable outil de médiation culturelle. Elle permet de créer des repères, de réfléchir aux sens des valeurs morales et sociales auprès de populations marginalisées. Elle crée du lien intergénérationel et intercomunautaire.
Son développement au sein de la compagnie (en lien ou pas avec la marionnette) participe de notre désir de créer du sens, d’une façon simple et accessible, et de retrouver une adresse publique authentique et directe.
Les arts du récits permettant de créer des formes légères techniquement et adaptables pour les bibliothèques, les écoles et d’autres lieux atypiques, il remplissent l’objectif d’attiser et de créer la curiosité du public. Lui donnent l’appétence de découvrir d’autres propositions artistiques en d’autres lieux, pour goûter à la diversité et l’ouverture qui participent pleinement à la construction et au déploiement de soi.
En cela, ces deux disciplines – Marionnettes et Récit – nous sont un médium incroyable auprès du public, en adresse aux plus jeunes comme aux adultes.

créations

Humanisations objectives et objectifications humanistes

spectacles

Spectacles hybrides textes,récits, marionnettes

formations

Découvrir, partager, échanger, transmettre 

tout-terrain

Petites formes légères pour lieux atypiques

Georgia

Monologue océanique

Présentation

Georgia? C'est une exilée du réel qui flotte entre deux mondes, une cabossée de l'existence qui rebondit hors de l'eau pour savourer la vie à pleins poumons et chanter au monde la jubilation d'être ensemble.

Georgia, c'est une sirène !! Mais chut... Ne le dites à personnes, c'est elle qui vous le racontera !

équipe de création

Texte : Karin Serres

Direction artistique et interprétation : Alexandra-shiva Mélis

Direction d'acteur : Guillaume Servely

Création sonore : Hughes Germain

Galerie
Genre

Récit original, texte d'auteur, théâtre d'objets

Public

tout public, à partir de 9 ans
Scolaires : du CM2 à la 5°

Durée

40 minutes

Partenaires

Production : Cie It’s Tý Time

Coproduction : Très Tôt Théâtre (Quimper, 29)

Le texte « Georgia » est issu du dispositif CÉCOI (Commande Exceptionnelle de Courtes Œuvres Inventives) initié par Très Tôt Théâtre au cœur de la crise sanitaire COVID-19 de 2020 :

Au début de l’été 2020, Très Tôt Théâtre a passé commande à 7 auteurs et autrices de théâtre de 7 pièces courtes pour la jeunesse autour de la thématique de la mer. Ces 7 textes font l’objet du recueil « CECOI LA MER » édité chez LOCUS SOLUS. Le projet bénéficie du marrainage de l'autrice Karin Serres.

Le projet CECOI est porté par : Très Tôt Théâtre, Le Théâtre du pays de Morlaix, La Maison du Théâtre de Brest, Le Centre Henri Quéffelec de Gouesnou, La CMCAS Finistère-Morbihan / CCAS EDF.

Calendrier

30 juin au 1er juillet 2021 dans des écoles de Brest, avec La Maison du Théâtre (Brest (29)

3 juillet 2021 à La Cabane à Lire, avec la Fédération des Café - Librairies de Bretagne (Bruz, 35)

3 juillet 2021 au Tagarin, avec la Fédération des Café - Librairies de Bretagne (Binic, 22)

28 octobre 2021 à Quimperlé (29)


14 et 16 juin 2021 dans des écoles et médiathèque de Pordic, avec La Ville Robert (Pordic, 22)

9 au 11 juin 2021 dans des écoles de Morlaix, avec le Théâtre de Morlaix (Morlaix, 29)

8 juin 2021 dans des écoles de Saint Pabu (Saint Pabu, 29)

31 mai au 4 juin 2021 dans des écoles et collèges de Quimper avec Très Tôt Théâtre (Quimper, 29)

17 au 21 mai 2021 dans des écoles et collèges de Brest avec La Maison du Théâtre (Brest, 29)

4 au 17 décembre 2020 au Festival Théâtre A Tout Age (Lesneven et Quimper, 29)

l’équipe

Langages pluriels et dynamique collaborative